Banque histoire

Pour comprendre l'histoire de la banque, il faut remonter jusqu'à plus de 3 000 ans avant J-C. À l'époque, les activités bancaires se limitaient à des échanges de dépôts d'argent qu'effectuaient les gens de l'église avec le souverain et les marchands. L'antiquité romaine a ensuite apporté des bases juridiques aux activités bancaires. Il a fallu attendre, la multiplication des échanges commerciaux au Moyen Age pour pousser plus loin l'évolution de la banque afin de mettre en place dès la Renaissance la banque moderne avec l'arrivée du papier-monnaie. Différents États ont mis ensuite en place des banques centrales pour pouvoir mieux contrôler l'échange de devises. Au début du XIX ème siècle, plus précisément le 18 janvier 1800, l'autorité française a mis sur pied la Banque de France.

Mais, il a fallu attendre les soubresauts d'ordre économiques survenant après la grande guerre, pour que la ruée vers l'ouverture d'un compte bancaire gagne petit à petit les particuliers français. La création de nouveaux produits suivait le même parcours. L'évolution des activités bancaires n'a cessé de prendre de l'ampleur jusqu'à la veille des années 2 000 où les prestations sociales ne peuvent être perçues que dans un compte bancaire. La banque, depuis sa création, a largement contribué aux développements économiques de tous les États du globe. Mais le recours aux services bancaires restait, du moins jusqu'à l'arrivée des banques en ligne, très cher pour les particuliers.

En effet, la banque en ligne a apporté un nouvel axe dans l'évolution de la banque. Il s'agit avant tout, de l'installation d'une grande lutte concurrentielle entre les différents acteurs. À la fin du XX ème siècle, la banque électronique ou e-banking a vu le jour. Il est devenu possible d'effectuer des transactions financières d'un compte à un compte et d'obtenir des informations financières via des technologies sans-fil telles que le téléphone portable et l'internet. Si au départ la proposition des services bancaires en ligne restait l'apanage des banques physiques, depuis quelques années, grâce à l'essor du Web, des banques totalement virtuelles se sont créées. Au départ, elles se limitaient à proposer des services boursiers et des épargnes à intérêt très avantageux.

Mais depuis la fin de 2002, elles se lancent aussi à la proposition des services appartenaient jusque là aux banques classiques. Il est devenu possible de se passer des agences bancaires. En un clic, le client aura accès à son compte bancaire en ligne et pour effectuer les opérations qui les intéressent. Cette dernière génération de banque, propose des frais bancaires très bas par rapport ceux de la banque classique. L'accès à certains services courants tels que la carte bancaire, le versement et le changement de banque proposés par les banques en ligne est devenu gratuit à 100% gratuits. Cependant, l'impossibilité de rencontrer directement son banquier explique encore une certaine réticence d'une partie des Français. Mais n'empêche que les banques en ligne s'avèrent largement plus avantageux.